Ministère de la culture

Données ouvertes (Open data) : la démarche du ministère de la Culture Le ministère de la Culture est pleinement engagé dans la politique en faveur de l’ouverture et du partage des données publiques, ainsi que dans le développement d’une économie numérique culturelle. des données détaillées et des séries complètes ; la mise en place de référentiels ; l’intégration des coordonnées géographiques de façon systématique. Pour répondre à ses engagements le ministère s’est doté d’une feuille de route stratégique dédiée à l’Open data culturel publiée en mai 2013. Le ministère de la Culture mène depuis 2011, en collaboration avec la mission Etalab , un travail d’identification et de recensement des données publiques. La priorité est donnée aux informations publiques produites qui faciliteront la création de services applicatifs innovants. Aujourd’hui le ministère poursuit son travail de recensement et d’ouverture en privilégiant les données stratégiques et en s’assurant de la qualité des données, notamment sur les points suivants : la pérennité de la structure des données ; la diffusion en format ouvert et standard (formats CSV, XML, RDF, JSON) et le développement d’API ;