Plan de gestion des données

Le plan de gestion des données est un outil de planification et de suivi. Il se présente sous forme d’un document structuré en rubriques. Il a pour objectif de synthétiser la description et l’évolution des jeux de données à long terme. Il prépare le partage, la réutilisation et la pérennisation des données.

Un Data Management Plan (DMP) ou plan de gestion de données est un document formalisé explicitant la manière dont seront obtenues, documentées, analysées, disséminées et archivées les données produites au cours et à l’issue d’un processus ou d’un projet de recherche. Ce guide est conçu pour répondre aux exigences des financeurs, mais il est aussi un outil pour gérer les données tout au long du projet en intégrant la notion de cycle de vie.

Le DMP s’étend donc de la production (ou la collecte) des données à leur diffusion et/ou leur archivage, en passant par leur stockage, leur traitement/curation, leur analyse et leur description. Le DMP s’appuie sur le cycle de vie des données/documents et décrit les choix réalisés en termes de métadonnées, formats des bases de données, méthodes et sécurité d’accès, durées d’archivage, ainsi que les coûts associés à la gestion des données. Une mention particulière doit être apportée aux données venant en appui des publications et qui doivent à ce titre rester disponibles et accessibles au plus grand nombre.

L’établissement d’un data management plan est de plus en plus demandé dans les appels à projets financés sur fonds publics, notamment européens. Dans son guide portant sur le FAIR data management, la Commission européenne précise :

“Data Management Plans (DMPs) are a key element of good data management. A DMP describes the data management life cycle for the data to be collected, processed and/ or generated by a Horizon 2020 project”.

L’objectif est ainsi de documenter la manière dont les données seront produites ou collectées au cours et à l’issue d’un processus de recherche, en s’attachant notamment à définir comment elles seront décrites, partagées, protégées puis conservées. La gestion des données n’est pas une fin en soi, mais le moyen de conduire à la découverte de connaissances et d’innovations par l’intégration et la réutilisation des connaissances produites.

Nathalie Reymonet, Magalie Moysan, Aurore Cartier, Renaud Délémontez. Réaliser un plan de gestion de données “ FAIR ” : modèle . 2018. https://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_01690547/document